© 2016 Jacordi Conseil inc.    Créé avec Wix.com

Les sauvegardes de données... en avez-vous ?

2016/11/14

 

On dit qu’en moyenne, les gens devront perdre 2 fois des données avant de comprendre l’importance de faire des sauvegardes (backups). Mais pourquoi attendre si ces données sont importantes pour vous ? Dans le cas d’entreprise, ceci peut être catastrophique et menacer ses opérations, sa réputation ou même sa survie… L’article qui suit n’a pas la prétention de tout couvrir sur ce sujet mais saura vous aider et vous convaincre, je l’espère, de prendre le temps d’organiser votre processus de sauvegarde.

 

Pourquoi sauvegarder ?

Je liste ici quelques causes de perte de données: bris de matériel informatique, erreurs humaines, virus, gens mal-intentionnés, sinistres, panne électrique, vol d’équipement. A l’ère du numérique, il est maintenant très important de protéger contre ces éventualités.

 

Quoi sauvegarder ?

Tout d’abord des dossiers bien organisés faciliteront la sélection des données et la fréquence de sauvegarde à adopter. Les fichiers subissant des modifications fréquentes requièrent des sauvegardes plus fréquentes. Par exemple, votre comptabilité courante, vos plans de projet, votre base données de suivi clients, etc... Au contraire, vos vieilles données comptables et les photos prises antérieurement n’ont pas besoin d’être sauvegardées chaque fois car elle ne changent pas. N’oubliez pas non plus que la sauvegarde ne s’adresse pas seulement aux ordinateurs mais désormais aussi aux tablettes et téléphones intelligent !

 

Quand le faire ?

La règle facile: Plus un document est important et/ou modifié fréquemment, plus souvent la sauvegarde est requise. Comme ceci demande une discipline et que le temps de sauvegarde peut s’avérer long, mieux vaut automatiser ce processus et le programmer à un moment de la journée où vous n’utilisez pas l’ordinateur..

 

Quel média utiliser ?

Une panoplie de médias existent et pour tous les budgets: clé USB, CD, DVD, carte SD, disque dur externe, stockage dans les nuages (cloud). Pour des besoins ponctuels et pas trop volumineux, une clé USB ou un DVD feront très bien l’affaire mais lorsqu’il s’agit de données importantes et plus volumineuses, il faut aussi considérer sa vitesse et sa fiabilité. Les disques externes sont maintenant très abordables et offrent de grandes capacités de stockage. Il est aussi possible de chiffrer (encrypter) vos données pour assurer davantage de sécurité si elles vous sont dérobées. Les sauvegardes dans les nuages sont aussi très intéressantes car plusieurs fournisseurs (Google, Microsoft, Apple,…) offrent gratuitement une capacité raisonnable avec la possibilité de l’augmenter à faible coût. Toutefois, il est déconseillé d’y conserver des données confidentielles. Finalement, si vous devez archiver de vieilles versions de vos données pendant plusieurs années, soyez informés que certains médias n’ont pas une rétention aussi longue. Vous devrez aussi vous assurer d’avoir le lecteur compatible pour accéder ces sauvegardes, si ces technologies sont abandonnées.

 

Où les ranger ?

A cause des possibilités de sinistre (comme un feu), il importe de mettre vos copies de sauvegarde en lieu sûr, idéalement dans un autre édifice et/ou dans un coffre anti-feu.

 

Quelle méthode utiliser ?

Vous pouvez évidemment copier manuellement vos données sur le média de votre choix mais comme la vie va vite et qu’il arrive assez souvent des contre-temps, mieux vaut utiliser un logiciel qui s’en chargera automatiquement. Vous pouvez le configurer pour lui indiquer les dossiers ciblés, la destination des copies, et la fréquence choisie. Personnellement, j’utilise Create synchronicity pour effectuer les sauvegardes quotidiennes mais il en existe une panoplie. Si vous voulez sauver du temps pour vos données non sensibles (non confidentielles), vous pouvez aussi utiliser Google Drive et vous n’aurez rien à faire car chaque fichier modifié est automatiquement synchronisé dans les nuages. Finalement, il existe aussi des compagnies offrant le service de sauvegarde dans un nuage privé (et donc plus sécure) qui vous chargeront selon le volume de données et vous donneront même la possibilité de récupérer certains fichiers archivés jusqu’à 30 jours.

 

Un exemple de stratégie ?

  • Quotidiennement pendant l’heure du midi, un logiciel démarre automatiquement sur les ordinateurs de l’entreprise et copie sur un disque réseau externe les fichiers qui ont été modifiés depuis la dernière sauvegarde. Comme il est conservé localement, ceci permet de récupérer rapidement un fichier endommagé, modifié ou détruit par mégarde.

  • Mensuellement, je copie ces dossiers de sauvegarde sur un autre disque externe qui est conservé ailleurs. Cette version serait utilisée en cas de sinistre et de perte totale.

 

J’espère que ce court article saura vous éclairer pour mettre en place votre stratégie de sauvegarde. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’aide pour vous conseiller ou la mettre en place.

Share on Facebook
Please reload

Articles à l'affiche

La gestion de documents... Zéro papier ?

2017/06/06

1/5
Please reload

Articles Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square